Accueil > Evénements > Programmation l’Autre Lieu
Venir à
la vache noire

Programmation l’Autre Lieu

Programmation l'Autre Lieu

Du 19 au 23 janvier (Théâtre) : Cécile Chatignoux et Christelle Larra – Tempest Storm

Une femme se jette en scène comme on se jette à l’eau, une femme qui se vit sur scène et pas ailleurs. C’est l’histoire d’un sauvetage par le risque. Une histoire d’amour, de persévérance, d’audace, d’abandon et de courage. Qu’est ce qui nous permet de vivre?
De continuer à vivre ? Existons-nous en dehors du regard des autres? Cette semaine sera un temps d’écriture et de création pour Cécile Chatignoux et Christelle Lara autour de la figure iconique de Tempest Storm, danseuse burlesque, et invitent à une réflexion politique et poétique sur notre rapport aux normes.

Venez rencontrer Christelle Larra et Cécile Chatignoux toute la semaine et retrouvez les : Mardi 19 janvier à 15h pour une projection du documentaire Tempest Storm de Nimisha Mukerji

Le 23 janvier – Journée de la Lecture à partir de 13h et jusqu’à 17h.

Venez écouter les lectures de textes sur les vieilles dames méchantes et laides, ensorceleuses qui s’aventurent hors du rang. Les lectures seront à tirer au chapeau pour petits et très grands !
Entrée libre

Du 26 au 30 janvier (Photographie) : Clément Charbonnier – Dans le décor

Un studio photographique éphémère installé au centre commercial de la Vache Noire pour produire une série de portraits des passants à l’intérieur d’un décor dessiné par Clément Charbonnier et mis en conte par Charles Piquion.
Au programme de cette résidence : séances de prises de vue photographiques participatives, sans inscription, tirages offerts aux participants.

Venez vous faire prendre en photo du mardi au samedi de 12h à 17h

Du 2 au 6 février (Théâtre) : Arianna F. Grossocordón – Societat Valentinas, Dandelion

L’une des premières références de notre projet DANDELION (pissenlit) est le travail du chercheur Henry Jenkins sur la culture transmédia contemporaine. Jenkins définit la culture en réseau comme une création collective participative qui propage un événement culturel, en le transformant à l’aide des moyens techniques à sa disposition. Comme un
DANDELION qui se répand dans l’espace et le temps grâce à une bouffée d’air dès qu’on souffle sur la fleur.

Dans notre proposition, Instagram est à la fois le moyen et l’objet par lequel jouer. En prenant comme point de départ l’élément le plus éphémère de ce réseau social, les stories, qui se construisent rapidement et spontanément et dont la publication ne dure que 24 heures, avant de disparaître. Nous commencerons par tordre le système, en imposant une élaboration de notre pièce visuelle, que nous garderons au-delà de cette obsolescence programmée.

Pour cela, nous proposons un laboratoire participatif des trois jours dans laquelle nous partagerons, créerons, transformerons et propagerons une storie IG fictionnel inspiré par la réalité du C.C. La Vache Noire.

Arianna F. Grossocordón et Ángel Perabá vont accompagner cette expérience ouverte à toutes les personnes intéressées pour la construction de fictions à partir de nos e-identités. La storie fictionnelle sera diffusée à l’occasion sur INSTAGRAM, dans le profil @dand_de_lion_trip, et le public décidera le déroulé de la storie chaque jour. A distance,vous pourrez décider de suivre et de choisir la suite des histoires inventées par la compagnie Societat Valentinas.

L’ensemble du processus sera publié dans les réseaux : Instagram : @dand_de_lion_trip et sur le hashtag #spreadthedandelion

Du 9 au 13 février (Théâtre) : Marguerite Matine et Julien Bougot – compagnie du Dernier Mur, Dans l’ombre de Schwarzenegger

Julien Bougot et Marguerite Matine sont un duo comédien – auteure / metteure en scène qui utilise le mouvement et l’écriture de plateau pour réfléchir sur des problématiques à la fois contemporaines et personnelles.

Dans l’Ombre de Schwarzenegger est leur premier seul en scène et questionne ce que c’est d’être un homme. Qu’est-ce que c’est, le masculin ? Comment ça se construit ? Consciemment ou pas, volontairement ou pas. Ainsi, ils mettent en scène, dans un espace non défini, un jeune homme sans nom qui, seul face au public, tente de penser la masculinité aujourd’hui, cherche à formuler la sienne.

Chacun avec son genre, Julien étant un homme cisgenre et Marguerite une personne non- binaire, les deux artistes utilisent leurs histoires personnelles, pour se demander ce qu’est ce masculin contemporain, un masculin qui n’est plus seulement une démonstration de force, une constante performance, qu’elle soit professionnelle, sportive ou sexuelle.

Sans condamner aucune expression du masculin, sans jamais ériger l’une au-dessus de l’autre, il s’agit pour eux d’explorer les possibles de la virilité, ces facettes multiples et protéiformes.

Au programme de cette résidence, discussions envers tous les publics autour du thème de la masculinité, répétitions publiques et présentation d’un travail de fin de résidence.

Venez échanger avec la compagnie du Dernier Mur du mardi au samedi de 12h à 17h

Le samedi 13 février à 15h pour leur ouverture publique

Du 16 au 20 février (Théâtre) : Marguerite Matine et Julien Bougot – compagnie du Dernier Mur, Système des songes

Marguerite Matine et Julien Bougot travailleront sur leur spectacle Système des Songes dont voici le synopsis : « Sophie est une petite fille de 8 ans qui a deux passions dans la vie : l’astronomie et son chat, Véga. Elle l’a appelé comme ça parce que c’est l’une des étoiles les plus brillantes du ciel, sa préférée. L’astronomie c’est vraiment toute sa vie.
Plus tard, elle veut devenir astronaute, ou astronome, ou astrophysicienne, elle sait pas encore. Sophie, c’est une enfant comme les autres qui, ce soir, en s’endormant, va vivre une aventure hors du commun : celle de ses rêves et surtout de ses cauchemars. Là, dans un monde sens dessus dessous, elle devra affronter des peurs, des angoisses et même des monstres ! Mais heureusement, Véga n’est jamais très loin. »

Venez les rencontrer et échanger avec eux sur leur spectacle du mardi au samedi de 12h à 17h.

Du 23 au 27 février (Peinture) : Meriem Elatra – Exposition

Meriem Elatra est une artiste algéro-américaine bercée d’un mélange de cultures nord- africaine et française. Elle a d’abord suivi une formation d’ingénieur qui n’a fait que renforcer son besoin de vivre pleinement son art. Elle travaille essentiellement à l’huile et à l’aquarelle, avec une concentration ces dernières années sur la couleur et la recherche d’une nouvelle harmonie au moyen de juxtapositions et de superpositions autour de thèmes “oniro-figuratifs” ainsi que les dessins automatiques. Dans le cadre de sa semaine de résidence à l’Autre Lieu, l’artiste exposera une sélection d’aquarelles, de peintures à l’huile et produira in situ un dessin ou une peinture large sur un pan de mur.

Retrouvez l’artiste peintre du mardi au samedi de 14h à 18h et le samedi à partir de 15h pour le vernissage de son exposition et de son œuvre peinte in situ.

Du 2 au 6 mars (Poésie) : Festival Les Echappées

Du 9 au 13 mars (Théâtre) : Dyptique collectif – Une promenade au centre commercial

Pendant cette semaine de résidence, les artistes du Diptyque Collectif commenceront un travail de recherche pour la création d’un projet in situ, créé à partir du lieu : le centre commercial de la Vache Noire.

Entourés d’ Alexandre Menexiadis, ingénieur et créateur sonore, ils partiront à la découverte de ce lieu et de ses usagers.

Du 16 au 20 mars (Théâtre) : Morgane Lory – Vers l’invisible – Enquête sur les modes de croyance 1

Persona, enquête sur les modes de croyances » est un projet de recherche-création développé par la compagnie DDN. Premier volet de cette recherche, Vers l’Invisible s’interroge sur le lien entre croire, imaginer et pratiquer (création à Anis Gras le 30 mars 2020).
Le deuxième volet sera consacré au rapport entre science, vérité et guérison. Cette résidence sera consacrée aux répétitions de Vers l’Invisible et à une phase de recherche autour de la notion de guérison (lectures, écriture, entretiens).

Un échange d’expertise sera proposé, à partir de la figure de l’écrivain public. Morgane Lory ouvrira chaque jour l’espace entre 15h et 18h pour proposer ses services d’écriture.
En échange, elle proposera à chaque personne de lui faire part d’une expérience / d’un récit en lien avec la question des croyances.

Une présentation de son travail sera également proposée le samedi 20 mars à 16h.

Du 23 mars au 3 avril (Théâtre de marionnettes) : Compagnie Permis de Construire – On aurait dit

Comment fonctionnent les téléphones ? Que fait un volcan en dormant ? Où va-t-on quand on meurt ? Ces questions sont comme les coulisses invisibles de nos vies. Des réponses rationnelles peuvent exister mais rarement satisfaire. Les enfants, et les moins enfants aussi, ont leur réponse, nourrie de leur imaginaire. Ils savent trouver une explication pleine d’une poésie souvent secrète, toujours libre. Permis de construire s’empare de ces étincelles poétiques pour réaliser une exposition-spectacle, d’illustrations, d’objets, d’imaginaires et de marionnette-décor.

Venez retrouver la compagnie Permis de Construire toute la semaine du mardi au samedi du 12h à 18h et vous rappeler vos imaginaires d’enfants..

Autres événements

Flairez l’air du temps à la vache noire
événement

TOC vous livre à la maison

Du 02 février 2021 au 31 mars 2021
Chers clients, Votre magasin TOC Arcueil La Vache Noire est fermé dans le cadre de la fermeture des grands (...)
En savoir plus
événement

Informations

Du 30 janvier 2021 au 31 mars 2021
Chers visiteurs, Suite aux annonces du gouvernement, les boutiques du centre commercial sont fermées à (...)
En savoir plus
événement

Participez à notre Grand Jeu !

Du 20 janvier 2021 au 16 février 2021
Pendant les soldes, votre centre commercial pense à vous ! Envie de gagner des bons d’achats de 50 à 150 (...)
En savoir plus